Mini-stockman

Dans la série (très) grosse galère, voici le mini-stockman.

Dans le cours « Matériel du créateur de mode », on nous propose de réaliser un mini mannequin taille 38 à l’échelle 1/4 de la taille réelle. Ce mini-mannequin est destiné à travailler sur des idées de vêtements, faire des maquettes en modèle réduit, tester l’effet des motifs placés, des galons, des dentelles, des découpages, etc. Le concept est intéressant, donc, je me lance.

Déjà, il y a plusieurs erreurs sur le patron proposé, et une des planches n’est pas à la même échelle que les autres. Bon. La correction n’est pas bien difficile. Alors c’est parti pour la couture. A la main, car les morceaux sont trop petits pour être  assemblés à la machine. Le buste, les jambes et les bras, ça va. Mais là où ça commence à se corser, c’est quand il faut assembler les plaques de poignet aux bras. Assembler un tube sur un rond de 1 cm de diamètre, même à la main, c’est pas de la tarte. Alors, je dois l’avouer, j’ai capitulé, du moins, provisoirement.

Trois mois plus tard, cet en cours qui trainait commençait à me peser. Et puis j’avais bien envie de l’avoir ce mini-stockman, pour faire des maquettes de jupes droites pour un autre devoir.

Alors, quelques bonnes suées plus tard, voici Zoé.

IMG_20131113_090104

Sur le plan de la couture, c’est pas parfait, mais c’est mon premier mini-stockman à l’échelle 1/4 (et je crois pouvoir affirmer sans prendre trop de risques que c’est le dernier). En revanche, je suis agréablement surprise du résultat pour ce qui est des proportions du corps (sauf pour la poitrine, que je trouve quand même un peu galette). Je ne pensais pas que ce serait aussi ressemblant.

A cet échelle, on peut même envisager de faire des essais de vêtements en papier, avec un logiciel tel que Gimp ou Photoshop, puisque toutes les pièces tiennent dans un format A4 (comme avec les poupées 2D en carton de notre enfance qu’on habillait avec des vêtements en papier imprimé maintenus en place par des pattes repliées vers l’arrière de la poupée).

S’il est très improbable que je refasse un jour un mini-stockman à l’échelle 1/4, je suis tentée d’en faire un à l’échelle 1/2. Pour pouvoir apprécier, par exemple le rendu des dentelles et broderies. Diviser leur taille par 2, c’est faisable, mais par 4 c’est plus délicat. Et puis, je me dis que faire des maquettes de vêtements en tissu à l’échelle 1/4 ne doit pas être tellement moins galère que faire le mini-mannequin.

Publicités

4 commentaires sur “Mini-stockman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s